Contrôles renforcés ? Dans les rues, les policiers se font discrets

Contrôles renforcés ? Dans les rues, les policiers se font discrets

Au treizième jour du confinement, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, a demandé à tous les préfets mardi soir de renforcer les contrôles.

Depuis le début du confinement, on a relevé 65 000 verbalisations. Mardi soir, Gérald Darmanin a demandé à tous les préfets de renforcer les contrôles. Ce mercredi matin, dans le centre-ville de Lille (Nord), il y avait un peu de monde dans les rues mais pas de policiers. Aucun contrôle à l'horizon et selon les personnes interrogées, c'est le cas depuis le début de ce deuxième confinement. Malgré tout, ces derniers ne sortent pas sans leur attestation.

Toute l'info sur

La France à nouveau en confinement

À Villeneuve-d'Ascq (Nord), toujours pas de contrôles non plus, notamment à l'entrée d'un hypermarché. Mais, celles et ceux qui y viennent faire leurs courses portent bien le masque et ont dans la poche leur attestation. Dans un parc, juste à côté, on croise plusieurs familles et certains joggers. La question est de savoir s'ils habitent tous vraiment à moins d'un kilomètre du lieu. Enfin, sur le marché, on sent que tout le monde fait attention. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 nouveaux cas mardi, la barre des 50.000 morts franchie

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Lire et commenter