VIDÉO - Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : le camion dépassait les 45 tonnes, selon le maire

VIDÉO - Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : le camion dépassait les 45 tonnes, selon le maire
Police

Toute L'info sur

L'effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn

DRAME - Alors que l'enquête débute pour déterminer les causes du terrible accident survenu lundi 18 novembre près de Toulouse, le maire de la commune revient sur l'état du pont et le poids du camion dans un entretien accordé à LCI.

D'une voix peinée, le maire de Mirepoix-sur-Tarn, Eric Oget, raconte le drame qui a endeuillé sa commune au micro de LCI, ce lundi soir. Après cet accident, "c'est de la sidération, c'est un choc", lâche-t-il. "Avec les sapeurs-pompiers, nous avons essayé d'atteindre le véhicule bloqué dans l'eau. Sans succès. Avec le courant et les pluies de ces derniers jours... Le Tarn est très haut en ce moment. Malheureusement, les deux sapeurs-pompiers qui se sont courageusement jetés à l'eau n'ont pas pu sauver cette jeune fille." 

Pour lui, la cause n'est pas à chercher dans l'entretien du pont Cet ouvrage était inspecté régulièrement par le Conseil départemental, souligne l'élu. "Ce pont était en très bon état. Le drame d'aujourd'hui n'a rien à voir avec la structure du pont. Le pont était entretenu, rénové totalement, et était régulièrement vérifié. On n'a pas à faire à un défaut dans la  structure de l'ouvrage."

Voir aussi

Deux morts

Selon le bilan définitif, une adolescente de 15 ans, habitante de la commune, a été tuée quand la voiture que conduisait sa mère est tombée à l'eau, avec un camion, dont le conducteur est lui aussi décédé. Pour la commune d'un millier d'habitants, située à une trentaine de km au nord de Toulouse, le pont était "un axe de circulation important", emprunté notamment par des nombreux piétons pour aller à la station de cars desservant Toulouse, explique le maire.

De fait, les hypothèses vont bon train sur l'origine de l'accident, tandis que des enquêtes judiciaire et administrative ont été ouvertes. Le pont était interdit aux camions de plus de 19 tonnes, comme le rappelle un panneau à son entrée. "J'ai la mairie à 50 m du pont, j'ai pas vu beaucoup de camions de ce gabarit sur ce pont. Mais celui-ci était vraiment hors-normes. Je ne sais pas comment il a réussi à rentrer sur le pont. Je ne sais pas si c'est une erreur humaine ou autre. Selon les chiffres annoncés, on dépasse les 45 tonnes." L'hypothèse d'une surcharge figure parmi les pistes retenues par les experts. 

Lire aussi

En juin 2019, des sénateurs réclamaient un "plan Marshall" de rénovation, en conclusion d'une mission lancée après l'effondrement du viaduc autoroutier de Gênes (Italie), qui avait fait 43 morts en août 2018. Selon les conclusions de cette mission, "au moins 25.000 ponts" français "sont en mauvais état structurel", sur les 200.000 à 250.000 ouvrages que compte le pays. Le nombre exact de ponts routiers en France n'est pas connu. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter