Professeur tué à Conflans-Sainte-Honorine : qui était l'assaillant ?

Professeur tué à Conflans-Sainte-Honorine : qui était l'assaillant ?
Police

Concernant l'attaque à Conflans-Sainte-Honorine, on en sait un peu plus sur le profil de l'assaillant. Il s'agirait d'un Tchétchène âgé de 18 ans qui n'était pas fiché S.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Non loin du corps de l'assaillant abattu par les policiers, les enquêteurs ont retrouvé une carte d'identité. Selon nos informations, il s'agit bien de la sienne. Abdoulakh Anzorov, 18 ans, né à Moscou et d'origine tchétchène, venait tout juste d'obtenir sa carte de séjour en mars dernier. Connu pour des faits de droit commun, il était jusque-là inconnu des services de renseignements.

Moins de 24h après les faits, l'enquête avance et porte en particulier sur la personnalité de ce jeune homme. Les policiers ont perquisitionné son domicile, mais aucun élément ne permet encore d'indiquer qu'il serait parti en Syrie. De leur côté, les enquêteurs privilégient la piste de l'autoradicalisation.

Suite à ce drame, le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Pour l'heure, neuf personnes sont toujours placées en garde à vue et sont toujours entendues dans les locaux de la direction générale de la sécurité nationale.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 17/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 17 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent