Que reprochent les policiers au gouvernement ?

Que reprochent les policiers au gouvernement ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce vendredi 12 juin 2020 aux annonces du ministre de l'Intérieur qui ont du mal à passer auprès des policiers.

Pour les policiers, la première annonce de Christophe Castaner qui ne passe pas, c'est l'interdiction de la clé d'étranglement. Cette technique d'interpellation est controversée, mais elle est indispensable selon les policiers. Les forces de l'ordre se sentent en danger sans cette technique. Le ministre de l'Intérieur a proposé l'utilisation du taser, mais pour eux, ce n'est pas une alternative suffisante. Ces expressions "soupçon avéré de propos raciste" et "tolérance zéro" ont également du mal à passer. Les policiers ont le sentiment d'être lâchés par leur ministre de tutelle.

Ce vendredi 12 juin 2020, Fanny Weil, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle du sentiment d'abandon de la police française après les annonces de Christophe Castaner. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 12/06/2020 présentée par Amélie Carrouer sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid : seul le Pas-de-Calais confiné le week-end, pas l'Ile-de-France ni Paris

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter