Reconfinement : une fête clandestine dégénère à Joinville-le-Pont

Reconfinement : une fête clandestine dégénère à Joinville-le-Pont

Vendredi soir, 300 personnes se sont réunies à Joinville-le-Pont pour une soirée improvisée dans le non-respect des règles sanitaires. La situation a dégénéré à l'arrivée de la police vers deux heures du matin. Une enquête a été ouverte.

La fête se ressemble à une soirée en discothèque. Sauf que les images sont filmées dans ce loft cosy très sécurisé, et surtout en plein confinement. Une soirée clandestine dont les invitations ont été lancées sur les réseaux sociaux. Le rassemblement de trois à quatre cents personnes a mal tourné lorsque des policiers alertés pour tapage nocturne sont intervenus vers deux heures du matin. Les fonctionnaires affirment avoir reçu de projectile de chaises, de bouteilles d'alcool. Six d'entre eux portent plainte.

Ces images ont été filmées par un invité juste avant que les convives prennent la fuite. Un participant, blessé à l'oeil et opéré dans la nuit, affirme avoir reçu un tir de LBD. Ce que les policiers nient. D'après les riverains, ce genre de rassemblement dans ce loft est fréquent depuis le mois d'aout. Selon la préfecture de police, au minimum un des invités était positif au Covid-19. Les autorités appellent donc à la responsabilité de l'ensemble des participants et les invitent à se faire dépister dans les meilleurs délais. La mairie de Joinville-le-Pont, elle, devrait porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter