Rocher effondré aux Mées : "Un soir ou un dimanche, le bilan aurait été sans doute très lourd"

Au lendemain de l'effondrement d'un pénitent des Mées, les habitants sont toujours sous le choc. Ils redoutent les prochaines intempéries.
Police

FAIT DIVERS - Lundi 2 décembre, un des rochers des Pénitents aux Mées dans les Alpes-de-Haute-Provence, s'est détaché avant de terminer sa chute sur des habitations de la commune en contrebas. Miracle, il n'y a eu aucun blessé. Retour sur un drame évité de peu.

Panique lundi en fin d'après-midi aux Mées. C'est là que vers 16 heures, en ce début du mois de décembre, qu'un des Pénitents, imposants rochers surplombant la commune des Alpes-de-Haute-Provence, a lâché.  Les 3000 m3 de pierre ont fini leur course en s'écrasant sur l'une des 60 habitations du village. Terrorisés, des Méens ont appelé les secours, qui arriveront pour les premiers très rapidement, une dizaine de minutes plus tard. 

"Des hélicoptères, 80 soldats du feu, et huit maîtres-chiens ont été mobilisés, pour rechercher et venir en aide à d'éventuelles victimes. Deux personnes, très légèrement blessées, ont été prises en charge : une habitante de la commune et un passant. Un chien a été retrouvé sain et sauf sous les décombres dans sa caisse. Le fait qu'il n'y ait aucune victime relève du miracle, insiste le colonel Frédéric Pignaud, commandant des pompiers des Alpes-de-Haute-Provence, à LCI ce mardi. La roche qui s'est détachée, pesait plusieurs tonnes. Un dimanche ou un soir de semaine, le bilan aurait été sans doute très lourd. Là, c'est arrivé un lundi, dans l'après-midi, la plupart des gens n'étaient pas chez eux". 

Voir aussi

Les intempéries en cause?

Toute la commune a été très vite évacuée lundi et les Méens ne pourront pas regagner leur domicile prochainement. "Les pompiers ont fini leur mission dans la soirée. Depuis, des vérifications sont faites pour voir si les autres Pénitents sont bien en place, s'ils ne vont pas eux aussi se détacher. Des experts sont sur place pour tout vérifier, et cela devrait prendre un certain temps", poursuit le colonel. Les sinistrés, quant à eux, ont été conduits par les secours dans une salle polyvalente, en attendant la suite. Plusieurs avaient très vite été relogés chez des proches.

La question que tous se posent ce mardi : pourquoi cette roche a-t-elle subitement chuté lundi? Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, département qui avait été placé dimanche en alerte rouge pluie-inondations par Météo-France: "les conditions météorologiques très défavorables de ces derniers jours" ont rendu une partie du terrain instable.

Dans le Sud-Est, ce nouvel épisode de pluies intenses et d'inondations a fait 6 morts, comme les intempéries similaires de la semaine précédente.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter