Un homme décapité devant un établissement scolaire à Conflans-Sainte-Honorine

Un homme décapité devant un établissement scolaire  à Conflans-Sainte-Honorine

Une attaque a eu lieu devant un établissement scolaire à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. Un homme a été décapité en fin d'après-midi, son agresseur présumé est tué par la police. Le parquet anti-terroriste s'est saisi de l'enquête.

Les policiers de la Bac de Conflans-Sainte-Honorine ont fait une découverte effroyable vers 17 heures ce vendredi. Un homme a été décapité, près d'un établissement scolaire de Conflans-Sainte-Honorine, près des Yvelines. Les forces de l'ordre venaient d'être appelé pour un individu suspect rodant autour du site. Il est ensuite retrouvé dans une commune voisine, armé d'un couteau, à seulement 200 mètres du corps de la victime. Les policiers ont fait feu sur lui. Il est, ce soir, donné pour mort.

La victime serait un enseignant du collège Le Bois-d'Aulne. Selon plusieurs élèves et leurs parents, il avait récemment montré des caricatures du prophète Mahomet dénudé à ses élèves dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression. La nouvelle s'est su à l'extérieur du collège et l'auteur des faits serait venu pour se venger. Le parquet anti-terroriste s'est immédiatement saisi de l'enquête ne laissant guère de doute sur la dimension terroriste de cet assassinat. Une cellule de crise a été ouverte au ministère de l'Intérieur.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 16/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 16 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.