Incendie dans un bâtiment annexe de l'hôpital Henri-Mondor à Créteil : un mort

Police

DRAME - Au moins une personne est morte et plusieurs autres blessées lors d'un incendie qui s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi à l'intérieur d'un immeuble situé dans l'enceinte de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Le fonctionnement de l'établissement n’a pas été perturbé.

Le drame s’est déroulé dans un bâtiment de dix étages situé dans l’enceinte de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil  (Val-de-Marne) et où logent de nombreux employés de l’établissement. Un important incendie s’y est déclaré mercredi 21 août vers 23h. Parties apparemment d'un appartement, les flammes se sont propagées à tous les étages via les façades et une cage d'escalier, provoquant le déploiement sur place d'une centaine de pompiers. Le feu, particulièrement violent, a été maîtrisé vers 1h30 ce jeudi. "À l'arrivée des secours, le feu avait largement progressé. Il semble être parti du 6e étage, a progressé vers le haut puis vers le bas. (...) La phase d'attaque a été très intense pour les secours", a détaillé Guillaume Fresse, commandant des pompiers de Paris à LCI. 

Le bilan fait état d’une femme décédée et de 8 blessés, dont 4 pompiers. Une dizaine de personnes prisonnières des fumées ont été sauvées et 62 résidents ont été évacués. "La probabilité la plus forte, c'est un accident domestique", a estimé un pompier auprès du Parisien.

Le bâtiment concerné se trouve dans le périmètre d'Henri-Mondor. Mais il est assez éloigné de la partie hospitalière proprement dit. Le feu n’a donc eu aucun impact sur les activités hospitalières. Le vice-procureur de Créteil Sébastien Piffeteau  s'est rendu sur place et a saisi la police judiciaire du Val-de-Marne pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Sur Twitter, Agnès Buzyn a rapidement manifesté son soutien aux victimes. La ministre de la Santé devait se rendre sur place dans la matinée mais a annulé sa visite. 

Lire et commenter