VIDÉO - Gilets jaunes : barricades en feu, canon à eau et pavés descellés, retour sur une journée de violences sur les Champs-Élysées

Police
TENSIONS - La situation s'est brutalement tendue samedi depuis le début de matinée sur les Champs-Elysées entre les forces de l'ordre et une partie des Gilets jaunes. Pavés descellés, mobilier urbain dégradé, véhicules incendiés, barricades en feu... les images de la plus belle avenue du monde sont sidérantes. La Préfecture évoque "une centaine de membres de l'ultra-droite" à l'origine de ces incidents.

Après un début de matinée dans le calme, la situation s'est brutalement tendue à Paris samedi dans le secteur des Champs-Elysées. Plusieurs centaines de Gilets jaunes ont afflué de manière éparse depuis plusieurs points de la capitale. Ces rassemblements ont convergé vers le Rond-point des Champs-Elysées formant un cortège très mobile de plusieurs milliers de manifestants. 


"Aucun manifestant n'est dans la zone interdite par arrêté",  incluant notamment les abords de l'Élysée, la partie basse des Champs-Elysées et la place de la Concorde, assurait la Préfecture de police.

"Une centaine de membres de l'ultra-droite" selon la Préfecture

Parmi les manifestants, plusieurs ont descellé des pavés à l'aide de barres de fer. D'autres se sont emparés de mobilier urbain, barrières de chantier, poubelles. Un véhicule a été incendié.  Selon la Préfecture de police, les incidents sont liés à la présence "à  l'avant du cortège d'une centaine de membres de l'ultradroite qui harcèlent les  forces de l'ordre".

En vidéo

Castaner sur les manifestations parisiennes : "Nos forces de l'ordre avaient parfaitement anticipé cette situation"

Les forces de l'ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et, fait rare sur les Champs-Elysées, des lanceurs d'eau.  

En vidéo

Gilets jaunes : des canons à eau utilisés contre des manifestants

8000 manifestants à Paris, 106 000 dans toute la France

Exactement 106.301 "gilets jaunes" ont été recensés à 17H00 dans toute la France, dont 8.000 à Paris, contre 282.710 au total samedi dernier à la même heure, a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

62 interpellations, 24 blessés

Selon le ministère de l'Intérieur, 62 interpellations ont eu lieu à Paris selon un bilan à 21h. On dénombrait à 20h, 24 blessés dont 5 gendarmes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter