Villeneuve-la-Garenne : nouveaux incidents la nuit dernière suite à l'accident de moto impliquant la police

Villeneuve-la-Garenne : nouveaux incidents la nuit dernière suite à l'accident de moto impliquant la police

FAIT DIVERS - De nouveaux incidents ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à Villeneuve-la-Garenne, au lendemain de l'accident impliquant des policiers et au cours duquel un jeune homme de 30 ans circulant à moto a été grièvement blessé. Plusieurs individus ont été interpellés à Aulnay-sous-Bois, où des individus s'en seraient pris à la police après cette affaire.

Nouvelle nuit mouvementée en banlieue parisienne. Entre dimanche et lundi, des tensions entre habitants et forces de l'ordre ont à nouveau éclaté, notamment à Villeneuve-la-Garenne où un accident de moto impliquant la police avait provoqué samedi de premières échauffourées. 

Dans cette ville des Hauts-de-Seine, dans la nuit de dimanche à lundi, "31 containers, deux scooter, cinq véhicules et deux camionnettes ont été détruites, et de nombreux tirs de mortiers de feux d’artifice ont été lancés sur les policiers et les pompiers", selon une source proche du dossier contactée par LCI. Les forces de l'ordre dépêchées sur place ont fait usage de gaz lacrymogènes. Le calme est revenu lundi aux alentours de 1H30 du matin.

Interpellations à Aulnay-sous-Bois

Des incidents se sont également produits dans la soirée à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Selon une source policière, les forces de l'ordre ont été victimes de plusieurs "guet-apens" dans le quartier des 3.000. Véhicules et policiers en intervention ont été la cible de tirs de mortiers artisanaux et de feux d'artifice transformés en projectiles. Quatre agresseurs présumés ont été interpellés, selon cette même source.  Vers minuits, des feux de poubelles brûlaient encore, mais le calme était revenu, a constaté une journaliste de l'AFP.

Lire aussi

Samedi soir, à Villeneuve-la-Garenne, un homme de 30 ans avait été grièvement blessé à la jambe après avoir percuté la porte ouverte d'une voiture de police banalisée, dans des circonstances encore troubles. Du côté des autorités, on assure que les policiers ont ouvert la portière pour procéder au contrôle du jeune homme qui roulait à vive allure et sans casque et aurait manqué de renverser l'un d'eux avant de percuter leur voiture. 

Selon des vidéos publiées sur Twitter juste après les faits, des habitants ont, eux, affirmé que la portière avait été délibérément ouverte pour stopper le motard. Après l'accident, des échauffourées avaient éclaté entre les forces de l'ordre et une cinquantaine de personnes, selon la préfecture de police de Paris. 

Victime d'une fracture de la jambe gauche, le jeune homme a été opéré deux fois. Son avocat, Me Stéphane Gas, a déposé une première plainte ce lundi matin. Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête sur "l'ensemble des faits de l'accident" et sur les faits d'outrages et menaces de mort sur les policiers, a précisé le parquet. L'IGPN n'est pour l'instant pas saisi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

PHOTOS - Miss France 2022 : de l'Alsace à Tahiti, découvrez la Miss de votre région

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.