Viol d’une fillette dans la Vienne : un des suspects aurait d’abord agressé une joggeuse

Viol d’une fillette dans la Vienne : un des suspects aurait d’abord agressé une joggeuse
Police

AGRESSIONS – Un des deux hommes suspectés du viol d’une septuagénaire et de l’enlèvement et du viol d’une petite fille de 9 ans aurait aussi tenté d’enlever une joggeuse.

La liste des victimes continue de s’agrandir. Soupçonnés d’avoir enlevé et violé une petite fille de 9 ans dans la Vienne et d’avoir violé une septuagénaire, l'homme de 31 ans, en garde à vue, aurait également essayé d’enlever une joggeuse peu avant de s’attaquer à la fillette.

Le procureur de Poitiers, Michel Garandeaux, a déclaré que le principal suspect a essayé d’enlever une femme, dimanche matin à Varennes, alors qu’elle faisait son jogging. Elle a réussi à se débattre et à échapper à son agresseur. C’est alors qu’une heure plus tard, le suspect enlevait la fillette de 9 ans qui sortait de la boulangerie, à seulement quelques kilomètres de Varennes. "La joggeuse a relevé le numéro d'immatriculation de la voiture" et la fillette "a donné des informations très précises sur la description de l'individu et de la voiture", a expliqué le procureur. La voiture utilisée par le suspect a finalement conduit à son interpellation lundi à Saumur, ainsi qu'à celle d'un homme de 27 ans qui se trouvait aussi à bord du véhicule.

Le principal suspect connu des services de police

L’homme de 31 ans, issu de la communauté des gens du voyage, est sorti de détention fin 2019 et a été condamné à 18 reprises pour faits de violences, vols, trafics de stupéfiants et un homicide involontaire dans une affaire de circulation routière. Il a aussi fait l’objet de deux enquêtes pour des affaires à caractère sexuel intra-familial d’après le procureur de Poitiers. Pendant sa garde à vue, il n’a reconnu "qu'une très légère partie des faits", à savoir la voiture volée.

Lire aussi

D’après le procureur d’Angers, Eric Brouillard, le suspect va être entendu par les enquêteurs de Poitiers sur les faits commis dans la Vienne après sa présentation mercredi à un juge d'instruction à Angers. Il a indiqué que le deuxième suspect en garde à vue, affirme avoir retrouvé le principal suspect lundi, le jour de leur arrestation. Pour le procureur de Poitiers, Michel Garandeaux, l'homme de 27 ans, n’a pas de lien avec les faits commis dans la Vienne et ne sera pas poursuivi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent