Yvelines : une centenaire retrouvée morte dans un Ehpad, son appareil respiratoire débranché

Yvelines : une centenaire retrouvée morte dans un Ehpad, son appareil respiratoire débranché
Police

FAIT DIVERS - Une pensionnaire centenaire qui résidait dans une maison de retraite de Guyancourt (Yvelines) a été retrouvée morte samedi par le personnel de l'établissement. L'appareil qui l'aidait à respirer était débranché. La petite-fille de la victime, présente le jour des faits, a été interpellée et placée en garde à vue. Cette mesure a finalement été levée dimanche.

Accident ou geste volontaire ? Samedi dernier, une femme âgée de 104 ans, résidente de l'Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) des Saules à Guyancourt dans les Yvelines a été retrouvée morte dans sa chambre par le personnel. 

Le décès pourrait-être naturel... ou pas. Les aide-soignants ont en effet constaté que l'appareil respiratoire de cette pensionnaire était débranché. Alertés par l'établissement de ces faits, les policiers se sont rapidement rendus sur place pour procéder aux constatations. Très vite, ils ont établi qu'une personne, la petite-fille de la victime, avait rendu visite à la pensionnaire un peu plus tôt dans la journée. 

Une autopsie prochainement

Cette femme, considérée comme suspecte, est une quinquagénaire domiciliée à  Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle a été interpellée et placée en garde à vue au commissariat de Trappes pour être interrogée par les enquêteurs sur ce triste événement. "La garde à vue de la petite-fille de la victime a été levée dimanche. Elle pourra reprendre à tout moment en cas de besoin", indique à LCI une source judiciaire ce lundi. 

Une autopsie du corps de la centenaire devrait être pratiquée prochainement. La date n'était pas encore fixée ce lundi midi. Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent