Manifs virtuelles, "casserolade", hommage à Jeanne d'Arc : comment va se dérouler le 1er Mai ?

Manifs virtuelles, "casserolade", hommage à Jeanne d'Arc : comment va se dérouler le 1er Mai ?
Politique

FÊTE DU TRAVAIL - Les syndicats et partis politiques de gauche ont prévu des manifestations en ligne et des concerts de casseroles, ce vendredi 1er mai. Marine Le Pen rendra hommage à Jeanne d'Arc, et Emmanuel Macron recevra une dizaine de personnes à l'Elysée pour une cérémonie de remise de muguet.

Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, les traditionnels défilés du 1er mai n'auront pas lieu. Pandémie oblige, pas question de se regrouper par milliers dans la rue ce vendredi. Toutefois, la Journée internationale des travailleurs sera bien célébrée, préviennent les syndicats. 

"On sera orphelin des manifestations, des meetings et rassemblements mais il n'était pas question qu'on confine le 1er-Mai cette année!", a déclaré à l'AFP Yves Veyrier, le secrétaire général de Force ouvrière. Les organisations syndicales appellent les Français à afficher des slogans sur leurs réseaux sociaux, à les exposer sur des pancartes accrochées à leurs balcons, ou encore à chanter et faire des concerts de casseroles.

Ainsi, les sites internet des syndicats ont publié quelques exemple de punchlines, souvent directement inspirées de la crise que traverse le pays à cause du coronavirus. Les manifestants pourront choisir entre "pour un monde juste, durable et solidaire" (CGT), "la santé au travail doit être un droit fondamental" (FO), "colère confinée, explosion assurée!" (Solidaires), ou encore "le service public, utile comme jamais" (FSU). 

Réfléchir au monde de demain

"Chacun va s'organiser au mieux pour afficher les choses aux fenêtres, faire des vidéos, aller sur les réseaux sociaux, organiser des chansons collectivement, comme 'Bella Ciao', des concerts de casseroles. On va occuper l'espace du 1er-Mai autant que possible, en fonction des possibilités locales", a assuré Eric Beynel (Solidaires) à l'AFP. Les syndicats souhaitent également que cette journée soit l'occasion de réfléchir au monde demain. Ainsi la CFDT joindra à tous ses posts sur les réseaux le hashtag #construisonsdemain.

Lire aussi

Du côté des partis politiques, La France insoumise adoptera les mêmes recettes que ci-dessous. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon appelle à une "casserolade" à midi, et à participer à une manifestation en ligne avec le hashtag #PlusJamaisCa. Le Parti communiste va permettre d'acheter un muguet virtuel. "Nous proposons aux gens d'aller acheter, sur le site du PC, un brin de muguet électronique et de l'offrir à une personne de son choix", explique Fabien Roussel au Parisien.

Marine Le Pen déposera une gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc

Le 1er mai est aussi l'occasion pour le Rassemblement national de rendre hommage à Jeanne d'Arc, et de se recueillir pour sa présidente Marine Le Pen - et son père Jean-Marie avant elle - devant sa statue place des Pyramides, à Paris. Ce vendredi, la présidente du RN se rendra bien sur place, accompagnée par son vice-président Jordan Bardella, pour y déposer une gerbe. Mais pas question de réunir les militants. Ils pourront en revanche participer au "1er-Mai numérique" du parti entre 11h et midi, qui consiste en une table ronde sur le monde d'après, et un discours de Marine Le Pen, le tout diffusé sur les réseaux sociaux.

Une cérémonie de remise du muguet à l'Elysée

Enfin, le président de la République maintient un événement officiel, le premier à l'Elysée depuis le début du confinement : la traditionnelle cérémonie de remise du muguet du 1er-Mai. Pour s'adapter aux circonstances sanitaires, elle aura lieu en petit comité puisque moins d'une dizaine de personnes devrait être présentes. Le muguet traditionnel sera offert à Emmanuel Macron vendredi à midi par des représentants de la filière horticole et le président du marché de Rungis Stéphane Layani. 

Lire aussi

Les fleuristes, eux, ne pourront pas vendre du muguet ce 1er mai, sauf "sur livraison et en retrait de commande". La possibilité d'en vendre devant les boutiques, annoncée jeudi par leur fédération, a été démentie dans la foulée par le gouvernement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent