1er-Mai : la démonstration de force du FN

1er-Mai : la démonstration de force du FN

DirectLCI
MANIFESTATION - Le traditionnel défilé du Front national du 1er mai, que le parti entend transformer en démonstration de force à un peu plus de trois semaines des élections européennes, s'est élancé jeudi de la place du Palais Royal à Paris vers 10h30. Le FN annonce le chiffre de 20.000 participants.

Du retard à l'allumage. Le traditionnel défilé du Front National est parti cette année avec un peu de retard, la faute à l'action de deux Femen (militantes féministes) qui se sont placées devant les manifestants, avant d'être écartées par les forces de l'ordre. L'une d'elles avait le slogan "épidémie fasciste" sur sa poitrine nue, tandis que l'autre criait "stop à l'union fasciste". 

Après ce contre temps, le cortège a pu partir. Le FN annonce 20.000 personnes parmi lesquelles des militants et sympathisants du parti d'extrême droite venus souvent à l'aide de bus affrétés par les fédérations locales. Les frontistes doivent rejoindre la place de l'Opéra, où la présidente du FN Marine Le Pen doit faire un discours à midi.

Avant de lancer le défilé, cette dernière a déposé avec son père, Jean-Marie Le Pen, une gerbe au pied de la statue de Jeanne d'Arc, rue de Rivoli. Puis elle a pris la direction de l'Opéra. A ses côtés, les nouveaux maires FN et les principaux responsables du parti, sous une banderole "la France avance".

Plus d'informations à venir

Plus d'articles

Sur le même sujet