2017 : pourquoi (mine de rien) Hollande est déjà en campagne

2017 : pourquoi (mine de rien) Hollande est déjà en campagne

POLITIQUE - Au fil de ses apparitions médiatiques, le président de la République apparait de plus en plus comme un candidat à l'Elysée en 2017, ce dont il se défend. Tout en balisant le terrain.

François Hollande est-il déjà en campagne pour sa propre succession en 2017 ? Le président de la République a eu beau s’en être défendu lundi matin, lors de son passage sur France Inter, en déclarant que "2017 et l'élection présidentielle ne me préoccupe pas", en réalité pourtant, il semblerait bien l'envisager.

EN SAVOIR + >> Les 6 choses à retenir de l’intervention de François Hollande sur France Inter

"Il pense qu’il pourra se présenter [...] que, sur un malentendu, ça peut marcher", confiait déjà un habitué de l’Elysée dans les colonnes du Monde , début décembre. Et si possible en évitant la case primaire qui, à ce jour, ne lui est guère favorable dans les premiers sondages, même si ses potentiels opposants ne sont pas encore connus.

"Il est déjà en pré-campagne"

Un sentiment partagé par le politologue Thomas Guenolé, qui, interrogé par metronews, confirme que François Hollande est déjà en pré-campagne. Et ce, depuis un moment. "Les thèmes qu’il aborde depuis plusieurs mois – la modernisation de la France, le Front national, l’économie – le montrent clairement. Il se positionne par ailleurs dans l'arène politique en affirmant que l’extrême droite représente le mal. Et il montre qu’il bouge, qu'il fait des réformes, comme lorsqu'il prend, comme lundi matin , la défense de la loi Macron".

Autre stratégie adoptée par François Hollande : casser son image de président emmuré dans son palais, et se montrer toujours proche des Français. Pour y parvenir, il multiplie les prises de parole. En novembre, pendant deux heures sur TF1, et en ce début 2015, également deux heures, sur France Inter, une radio classée "à gauche". François Hollande fait également des déplacements impromptus en province, tel un candidat en campagne.

Objectif : faire remonter sa cote de popularité

"Dire que François Hollande ne pense pas à l'échéance de 2017, c'est peut-être exagéré" confie à metronews un proche du président. Ce dernier assure fermement que, non, il n'est pas en campagne et que l'explication de son action fait partie du travail de Président. "Il prend la parole pour expliquer, fédérer, faire remonter sa côte de popularité", souligne-t-il. Car avec une côte au plus bas, certes légèrement ascendante depuis quelques semaines, la réélection de François Hollande – s'il annonçait se représenter – est loin d'être gagnée.

EN SAVOIR + >> Hollande, président omniprésent en janvier

Enfin, François Hollande assume publiquement, comme lundi matin, son échec concernant sa promesse phare : l’inversion de la courbe du chômage, qu'il avait promis pour la fin 2013 . Objectif : tenter de couper l’herbe sous les pieds de ses détracteurs, et aller de l’avant. Politiquement, il veut éviter de traîner comme un boulet cette promesse non-tenue, comme avant lui Nicolas Sarkozy.

Car l'ancien président s'était aventuré, lui aussi, sur le terrain de la baisse du chômage, en 2007. L'ex-chef de l'Etat avait promis un taux à moins de 5 % à la fin de son quinquennat et s'était retrouvé, début 2012, avec un taux aux alentours de 10 % . Pour couper court aux critiques, Nicolas Sarkozy s'était alors abrité derrière " la crise " de 2008. Ce que ne pourra pas faire François Hollande...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination obligatoire n'est "pas le choix de la France", assure Olivier Véran

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.