49-3: quand Hollande parlait de "déni de démocratie"

Politique
DirectLCI
Manuel Valls va recourir mardi à l'article 49-3 pour faire passer la loi Macron à l'Assemblée nationale. En 2006, François Hollande, alors premier secrétaire du PS, parlait du 49-3 comme "un déni de démocratie" et "une brutalité, une manière d'empêcher le débat parlementaire".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter