500.000 emplois ont-ils vraiment été créés en France depuis le début du quinquennat Macron ?

Les chiffres avancés par le chef de l'Etat sont ceux considérés comme les plus fiables.
Politique

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Des voix s'élèvent pour contester les chiffres de l'INSEE avancés par le président de la République. Des données d'Eurostat, moins positives, sont notamment présentées. À quel saint se vouer ?

Emmanuel Macron a défendu son bilan en matière d'emploi, et vanté la bonne santé de l'économie. "Les résultats des réformes engagées depuis le début du quinquennat sont là : en deux ans et demi on a créé plus de 500.000 emplois", s'est félicité le président de la République. Une intervention dans le cadre d'un déplacement à Dunkerque (Nord) sur le site de l’usine du groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca.

500.000 emplois, un chiffre qui fait son effet, mais que des internautes mettent en cause. Les données de l'INSEE présentées par le chef de l'Etat sont en effet comparées à celles, moins flatteuses, d'Eurostat. 

Aucune incohérence, rassure l'INSEE

Faut-il prendre avec des pincettes les chiffres d'Emmanuel Macron ? Pour y voir plus clair, LCI a interrogé Vladimir Passeron, chef du département de l’emploi et des revenus d’activité au sein de l'INSEE. D'emblée, il tient à préciser qu'"Eurostat ne produit pas à proprement parler de statistiques, mais collecte et harmonise des données auprès d'instituts statistiques à travers l'Europe". Opposer les données d'Eurostat et de l'INSEE sur l'emploi n'est pas pertinent puisqu'en réalité, l'INSEE est à chaque fois la source primaire de ces données. 

Lire aussi

"On a plusieurs sources en France pour suivre l'emploi, et selon l'usage, on a va utiliser telle ou telle source", poursuit Vladimir Passeron. La première source est administrative : il s'agit des déclarations effectuées par les entreprises pour déclarer leurs salariés. Récoltés par l'Urssaf, ces éléments très fiables sont utilisés pour les études conjoncturelles. Il s'agit là de l'origine des 500.000 emplois évoqués par Emmanuel Macron.

Une autre source est l'enquête emploi de l'INSEE, réalisée auprès de 110.000 personnes et qui permet notamment de mesurer le taux de chômage. Comme c'est une enquête réalisée directement auprès des ménages, on peut observer des aléas d'échantillonnage", note le spécialiste de l'INSEE. "Le niveau d'emploi de cette source est plus volatile." Sur les derniers mois, l'enquête emploi a mis en évidence une plus faible dynamique, mais sur une durée plus longue, les données finissent par se recouper. Il arrive d'ailleurs que l'enquête emploi se montre plus "optimiste" que les éléments récoltés administrativement. 

"Nous, on envoie toutes les données à Eurostat, mais on sait qu'il ne faut pas utiliser ces données pour un suivi conjoncturel des emplois", lance Vladimir Passeron, qui estime que si les données administratives ne peuvent pas être fiables à 100%, elles sont aujourd'hui la meilleure source disponible, avec une faible marge d'erreur. L'enquête emploi, pour sa part, présente d'autres avantages : "On interroge des gens qui sont en emploi ou non. Elle permet de calculer des taux d'emploi, des taux de chômage. C'est elle qui permet de comparer des populations, sur les diplômes, les catégories socioprofessionnelles, sur les parcours… Ce sont des infos très riches, mais pas efficaces pour le suivi conjoncturel. On a donc décidé à l'INSEE de pas publier le nombre d'emplois venant de cette enquête."

Pour ne pas s'emmêler les pinceaux entre les différentes sources statistiques, l'INSEE a publié un document intitulé "Quelle source choisir pour quel usage". De quoi éviter les confusions et aider les citoyens à s'informer lorsqu'ils sont en quêtes de données à l'échelle nationale. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent