76 élus et sympathisants issus de la gauche demandent la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité

Politique

Toute L'info sur

La présidence Macron

APPEL - Dans une tribune au JDD, 76 élus, anciens élus ou sympathisants, "pour la plupart issus du PS", demandent la création d'un pôle de gauche au sein de la majorité présidentielle, mais "indépendant" de LaREM.

Ils sont "pour la plupart issus du Parti socialiste". Soixante-seize élus, anciens élus, militants ou sympathisants signent une tribune publiée par le JDD afin de réclamer la constitution d'un "pôle de gauche" au sein de la majorité présidentielle. 

La tribune est cosignée notamment par les anciens députés PS Gilles Savary et Christophe Caresche, le maire socialiste de Strasbourg Roland Ries, celle de Bourg-le-Péage Nathalie Nieson (LaREM) ou encore les anciens ministres François Loncle, Jean-Pierre Masseret et Tony Dreyfus.  

Voir aussi

"Le cap est bon"

Ces responsables issus du PS, mais qui ont choisi de soutenir Emmanuel Macron, jugent que, "malgré de regrettables maladresses, le cap est bon" et que "la France est gouvernée". 

"Nous devons être clairs sur notre positionnement et tirer les leçons de la sanction électorale du grand écart de la gauche", estiment les signataires à propos de "l'implosion" du PS avant la présidentielle de 2017. "En tant que socio-démocrates longtemps marginalisés, nous nous sentons dépositaires d'une culture de gouvernement plus proche aujourd'hui du réformisme gouvernemental que de la dérive illibérale de la gauche protestataire."

Les auteurs, qui invoquent la crise climatique, les "replis identitaires" ainsi que les "profondes fractures sociales", souhaitent "la réussite des réformes et de ce quinquennat, dernière chance pour éviter que la France rejoigne les démocraties déstabilisées par les fausses solutions nationales-populistes". 

Deux ministres en exemple

La seule critique qui perce dans la tribune à l'égard du gouvernement touche au maintien de l'ordre, les signataires invoquant "une éthique politique scrupuleuse et un usage reconsidéré de la force publique lorsqu'elle est nécessaire". 

La pétition évoque la création d'un "pole de gauche indépendant de LaREM au sein de la majorité présidentielle, autour de ministres tels que Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt", tous deux issus de la gauche. 

Cet été, un collectif "social-démocrate" s'était déjà créé au sein même de la majorité parlementaire. Ces députés, qui souhaitent infléchir la politique sociale du gouvernement, se sont déjà illustrés durant les débats sur l'immigration. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter