"Il y a encore du boulot" : Emmanuel Macron admet un manque de femmes au sein de son cabinet

"Il y a encore du boulot" : Emmanuel Macron admet un manque de femmes au sein de son cabinet

PARITÉ - La ministre déléguée à l'Égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno a estimé que le chef de l'État avait trop peu de femmes au sein de son cabinet. "Il y a encore du boulot, ce n’est pas fini", reconnaît Emmanuel Macron.

Douze hommes, une femme. La liste du premier cercle des membres du cabinet du président de la République est loin d'être paritaire. Une erreur pour la ministre déléguée chargée de l'Égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno. Invitée de LCI ce dimanche à la veille de la journée internationale des droits des femmes, elle a regretté que le chef de l'État ne donne pas "l'exemple"

"Si on prêche quelque chose d'aussi important, il faut donner l'exemple, et nous en avons discuté", a-t-elle déclaré, alors qu'Emmanuel Macron a fait de l'égalité femmes-hommes la grande cause de son quinquennat. "Je lui ai dit : 'Monsieur le Président, vous ne donnez pas l'exemple", a indiqué Elisabeth Moreno, sans dévoiler ce qu'il lui avait répondu. Il l'a fait ce lundi, lors d'un déplacement avec la ministre auprès d'entrepreneures et dirigeantes d’entreprises.

Je me félicite d’avoir réussi des choses et de ne pas avoir fini sur le reste"- Emmanuel Macron

"Je me félicite d’avoir réussi des choses et de ne pas avoir fini sur le reste", a-t-il déclaré. "Je pense qu’aucun mouvement politique n'a mis autant de femmes députées", s'est-il félicité, faisant remarquer que le groupe majoritaire était "quasiment paritaire". Il a également souligné le fait que les nominations aux "postes de préfets, d’ambassadeurs" avaient fait la part belle aux femmes.

Lire aussi

"Mais on doit encore féminiser les cabinets, le vivier des hauts potentiels dans l’administration exactement comme on le demanderait en entreprise", a ajouté Emmanuel Macron. "Je pense d’ailleurs que si on le demande aux entreprises, il faut le faire pour nous-même. Donc il y a encore du boulot, ce n’est pas fini !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS appelle à cesser la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter