94% des adhérents FN ne veulent plus du président d'honneur

94% des adhérents FN ne veulent plus du président d'honneur
Politique

POLITIQUE - Malgré la décision de justice ayant suspendu le Congrès du Front national, Marine Le Pen a annoncé que 94% des adhérents avaient approuvé les nouveaux statuts proposés, visant notamment à supprimer la Présidence d'honneur du mouvement.

Un coup dur pour celui qui pensait prendre sa revanche mardi. Jean-Marie Le Pen "perd toute légitimité politique à rester président d’honneur ", a réagi mercredi le FN, qui a rendu public mercredi le vote postal invalidé la veille par la justice. 94 % des adhérents du Front national (26.717 voix sur les 28 399 votes exprimés) ont en effet approuvé les nouveaux statuts de leur parti, qui suppriment la présidence d'honneur, lors d'un vote postal clos le 10 juillet et rendu public mercredi par le FN.

"Ni respectable ni raisonnable"

Ces résultats apparaissent après que la Cour d’appel de Versailles a confirmé la non-validité du scrutin et exigé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire du parti afin de trancher la question.

"Jean-Marie Le Pen perd aujourd’hui devant ce choix incontestable fait par le peuple du Front national toute légitimité politique à rester président d'honneur. S’acharner à se maintenir, via des artifices juridiques, face à une réalité aussi implacable n’est ni respectable ni raisonnable ; c’est l'essence et l’honneur d’un démocrate que de s'incliner, quel que soit son statut, devant la volonté populaire", affirme le FN dans un communiqué .

À LIRE AUSSI
>>  Jean-Marie Le Pen privé (aussi) de séjour dans sa maison de La Trinité-sur-Mer

>>  Quand Florian Philippot et Brigitte Bardot roucoulent à la Madrague
>>  Régionales 2015 : les régions où le FN pourrait peser lourd
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter