A Nantes, la permanence du député écolo François de Rugy vandalisée

A Nantes, la permanence du député écolo François de Rugy vandalisée

Politique
DirectLCI
VANDALISME - La baie vitrée de la permanence à Nantes du député écologiste François de Rugy, qui a claqué cette semaine la porte d'EELV, a été brisée dans la nuit de samedi à dimanche.

Des bris de verre partout, une vitrine en miettes. C’est ce qu’a trouvé ce dimanche matin l’équipe de François de Rugy devant le local de permanence du député écologiste, situé au 90 rue Paul-Bellamy à Nantes. Un acte de vandalisme qui intervient alors que le parlementaire, élu sous l'étiquette Europe Ecologie Les Verts (EELV), vient de démissionner avec fracas de cette formation politique.

La dégradation avait eu lieu dans la nuit. "La vitre a été brisée, vraisemblablement avec une masse", explique une source policière, qui a été prévenue "dimanche matin par une riveraine". "Rien n'a été dérobé alors qu'on peut entrer directement dans la pièce et que le matériel informatique était par exemple accessible", a-t-on précisé.

Des précédents la semaine dernière

Les auteurs de cette dégradation n'ont laissé aucune trace manifeste susceptible de donner une indication sur leur origine. Mais la permanence avait déjà été taguée la semaine dernière, comme l’a rappelé François de Rugy sur Twitter .


"Après les tags menaçants, un nouveau cap est franchi", a-t-il commenté ce dimanche matin dans le quotidien Ouest-France . "Cela ressemble à des tentatives d'intimidation. Mais cela ne changera rien à mes idées. La semaine dernière après les tags, nous avions constaté que la vitrine avait déjà été fêlée." D’après Presse-Océan , le député va porter plainte contre X.

A LIRE AUSSI >> Ecolos contre écolos : l'explosion d'EELV, un air de déjà-vu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter