A quoi ressemblent les affiches de campagne des onze des candidats ?

DirectLCI
JOUR J - La campagne présidentielle débute officiellement ce lundi 10 avril pour les onze prétendants à l'Elysée. Hormis le temps de parole qui devra désormais être strictement le même pour tous, les affiches de campagnes sont affichées dès aujourd'hui un peu partout en France. Petit tour d'horizon.

Elles étaient toutes rassemblées ce dimanche dans un immense entrepôt situé à Gonesse dans le Val d'Oise. Plus d’un million d’affiches officielles des onze candidats seront apposées dès aujourd'hui sur les quelques 80.000 panneaux publics près des mairies et bureaux de vote dans les quatre coins de la France, marquant ainsi le début officielle de la campagne présidentielle.

Des règles strictes pour les affiches

Chaque candidat a droit à deux affiches : une sur laquelle figure ses déclarations, qui doit être la même sur l'ensemble du territoire et l'autre pour annoncer les réunions électorales. Seront cependant interdits, toute publicité commerciale par voie de presse et audiovisuelle à des fins électorales, tout affichage en dehors des emplacements spéciaux ou sur ceux des autres candidats. La combinaison des couleurs bleu, blanc, rouge rappelant le drapeau tricolore est aussi interdite. 

Changement de slogan pour Fillon

Le 28 mars dernier, François Fillon, bousculé par ses affaires judiciaires, changeait de slogan de campagne : "Une volonté pour la France" remplaçant ainsi "le courage de la vérité". Dans un tweet, le candidat avait déclaré "Mon slogan 'Une volonté pour la France' est une volonté de retrouver le plein emploi, de protéger les Français, de rendre sa grandeur à la France", pour expliquer ce choix. Hormis le slogan modifié, le candidat de la droite et du centre change également de posture sur sa nouvelle affiche.

Couleurs neutres pour la majorité des candidats

Sur les onze candidats, deux ont opté pour des couleurs vives, à savoir le rouge. Natahlie Arthaud veut "faire entendre le camp des travailleurs", alors que Philippe Poutou préfère mettre l'accent sur "nos vies" plutôt que sur "leurs profits", pointant du doigt les dérives du capitalisme.

Les neuf autres prétendants à l'Elysée ont choisi des couleurs neutres avec des fonds allant du gris au bleu. Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, a écarté le rouge du Front de gauche de 2012 pour une affiche classique avec un message : "La force du peuple". Benoît Hamon veut lui "faire battre le coeur de la France", tandis que pour Emmanuel Macron "la France doit être une chance pour tous". Pour Jean Lassalle, "le temps est venu", une exclamation "Debout la France !" pour Nicolas Dupont-Aignan, alors que Jacques Cheminade veut "se libérer de l'occupation financière". Quant à Marine Le Pen, la candidate du FN souhaite "remettre la France en ordre". Enfin François Asselineau plaide toujours pour le "Frexit" avec son message "un choix historique".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter