A Strasbourg, Emmanuel Macron plaide pour "une souveraineté européenne réinventée"

DirectLCI
UNION EUROPÉENNE - Lors d’un discours au Parlement européen ce mardi matin, le premier de son quinquennat, le chef de l’État a défendu l’idéal européen en appelant à "une souveraineté réinventée" et "une démocrate vivante".

En visite à Strasbourg ce mardi, Emmanuel Macron a tenu dans l’hémicycle du Parlement européen un discours ambitieux et résolument en faveur d’une refondation de l’Union européenne. Il a notamment invité les eurodéputés à "défendre  fermement" une "souveraineté réinventée" face à la tentation "autoritaire" dans certains pays de l'Union européenne.


"J'appartiens à une génération qui n'a pas connu la guerre mais j'appartiens à une génération qui est en train de s'offrir le luxe d'oublier ce que les prédécesseurs ont vécu. Je ne veux pas appartenir à une génération de somnambules, qui aura oublié son propre passé ou qui refusera de voir les tourments de son propre présent", a lancé le chef de l’État. Il a en outre rappelé que la démocratie européenne était "le fruit de batailles passées".

Lui qui plaide depuis de longs mois pour un changement de fonctionnement de l’Union européenne espère que les élections continentales de l’année prochaines sera l’occasion de bâtir un compromis susceptible de revigorer l’UE. "Notre responsabilité dans les mois à venir est d'organiser le vrai débat européen entre ceux qui veulent une Europe qui ne propose plus, une Europe du repli, une Europe de l'habitude et ceux qui sont prêts à porter une Europe de l'ambition, d'une souveraineté réinventée, d'une démocratie vivante", a conclu Emmanuel Macron. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter