Abandon de la déchéance de nationalité : la gauche et la droite se renvoient la balle

Politique
DirectLCI
Après quatre mois d'hésitations, la réforme de la constitution n'aura pas lieu. L'Assemblée nationale et le Sénat ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur un même texte. François Hollande a déploré "l'attitude de l'opposition". Or selon Pierre Lellouche, le président a fait "un coup politique" en profitant de la guerre contre le terrorisme.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter