Abandon de la révision constitutionnelle : un "échec personnel" pour François Hollande

Politique

François Hollande a annoncé ce mercredi l’abandon de la révision constitutionnelle, au terme de quatre mois de discussions houleuses. Cette décision est un "échec personnel" pour le chef de l’État. C’est "la preuve qu’il n’a plus d’autorité suffisante", un problème à un an de la présidentielle. Les précisions du spécialiste politique de TF1, Christophe Jakubyszyn.
Lire et commenter