Accepter d'autres candidats aurait transformer la primaire en "foire à n'importe quoi", selon Christophe Borgel

Accepter d'autres candidats aurait transformer la primaire en "foire à n'importe quoi", selon Christophe Borgel

Christophe Borgel, président du comité d'organisation de la primaire de la gauche, était l'invité de Yves Calvi. Il justifie la candidature de Sylvia Pinel par son appartenance au PRG, membre de la Belle Allaince populaire. Accepter d'autres candidats comme Paul Larrouturou aurait conduit à un trop grand nombre de candidatures selon lui.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Zemmour candidat : plusieurs médias et personnalités dénoncent l'utilisation d'images sans autorisation

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.