Accident mortel en Gironde : Mamère s'en prend à Macron

Accident mortel en Gironde : Mamère s'en prend à Macron

POLEMIQUE – Quelques instants après le terrible accident de la route qui a coûté la vie à 42 personnes (bilan provisoire) près de Libourne, en Gironde, vendredi matin, Noël Mamère, député-maire de Bègles, non loin de là, a fustigé la libéralisation des transports en car, accélérée par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

C'est un point de vue qui fait déjà jaser. Interrogé par i-Télé suite à la dramatique collision routière qui a fait 42 morts (bilan provisoire) ce vendredi matin en Gironde, Noël Mamère, n'a pas tardé à pointer du doigt certaines responsabilités.

Cet accident entre un car transportant des personnes âgées et un camion "doit nous interroger sur les choix politiques qui sont faits en matière d’infrastructures", a considéré le député-maire de Bègles, dont la ville qu'il administre se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Puisseguin, où s'est déroulé le choc.


"Est-ce qu’on va continuer, a ajouté l'élu écologiste, à dépenser des milliards pour des infrastructures qui sont souvent inutiles et qui n’accélèrent pas l’intermodalité, c’est-à-dire le fait qu’on mette les camions sur des trains, et pendant qu’on dépense comme un tonneau des Danaïdes des milliards pour ces infrastructures, on n’entretient pas les routes départementales et on ne fait pas les travaux nécessaires dans les endroits que l’on sait déjà accidentogènes."

Dans son viseur, les politiques publiques menées depuis des années, mais, plus proche de nous, la fameuse loi Macron, qui a développé le transport en bus sur les routes du pays. Pour Noël Mamère, c'est "la moindre des choses" que  le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, se rende sur place, mais il a jugé qu'"il manqu(ait)" un ministre sur les lieux de l'accident : " C’est M. (Emmanuel) Macron qui a décidé de libéraliser le transport par autocar". Le principal intéressé n'a pour l'heure pas répondu à l'attaque, mais, sur Twitter notamment, les réactions n'ont pas tardé. Membre du bureau national du PS, Gérard Filoche fait partie des contempteurs du locataire de Bercy.


Au contraire, nombre de responsables politiques ont condamné les propos de Noël Mamère. "Triste qu'une telle indécence soit possible", a regretté François de Rugy, qui a longtemps côtoyé le député-maire de Bègles au sein d'Europe Ecologie-Les Verts. A droite, Eric Ciotti a, lui, fustigé "la réaction honteuse, stupide et indécente de Mamère".

EN SAVOIR + 
>> Suivez l'évolution de la situation en temps réel
>>  Les photos du drame
>> Accident mortel en Gironde : le dramatique précédent de Beaune

>>  "C'est une route dangereuse"



 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

EN DIRECT - Candidature d'Éric Zemmour : le polémiste sera l'invité du 20h de TF1 mardi

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.