Accusations de viol : Gérald Darmanin doit-il démissionner ? "La démission, c'est un choix"

DirectLCI
DÉMISSION OU PAS ? - Plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours pour réclamer la démission du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, visé par une enquête préliminaire suite à une accusation de viol. Mais la règle prévoit-elle la démission automatique dans ce cas ? On fait le point.

L'affaire n'en finit plus de faire parler. Deux jours après les révélations du Monde, des voix se sont élevées pour réclamer la démission de Gérald Darmanin, visé par une enquête préliminaire suite à une accusation de viol qu'il conteste. Des militants féministes ont notamment réclamé le départ du ministre de l'Action et des comptes publics dans une pétition mise en ligne dimanche et ce lundi, l'une des porte-parole des Républicains (LR), Laurence Saillet, a estimé qu'il "n'avait pas d'autre choix que de démissionner". 


Qu'en est-il exactement ? Le gouvernement prévoit-il le limogeage automatique d'un ministre dès lors que celui-ci fait l'objet d'une plainte ? Non, rappelle la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes. Interrogée ce matin sur France Inter,. Marlène Schiappa a assuré que la règle était claire : un ministre doit quitter le gouvernement à partir du moment où il est mis en examen. "Sinon ça veut dire que vous pouvez décider de déposer plainte contre tous les membres du gouvernement dès demain et tous les membres du gouvernement vont devoir démissionner", a-t-elle abondé.

Richard Ferrand, Sylvie Goulard ou François Bayrou avaient fait le choix personnel de démissionner pour pouvoir répondre à un certain nombre de mises en cause politiques et d'enquêtes qui étaient en coursMarlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes

Quid alors de Richard Ferrand ou François Bayrou qui avaient tous deux quitté le gouvernement après avoir été visés par des enquêtes préliminaires. Dans la pétition mise en ligne dimanche, les féministes font valoir que Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard avaient été "immédiatement poussés vers la sortie" lorsqu'ils ont été soupçonnés respectivement de favoritisme et d'emplois fictifs.


Réponse de Marlène Schiappa sur France Inter : "La démission, comme son nom l'indique, ce n'est pas un renvoi, c'est une démission. Et donc c'est un choix personnel, a assuré la secrétaire d'Etat. Richard Ferrand, Sylvie Goulard ou François Bayrou avaient fait le choix personnel de démissionner pour pouvoir répondre à un certain nombre de mises en cause politiques et d'enquêtes qui étaient en cours. Gérald Darmanin a fait le choix de ne me pas démissionner, c'est son choix".

En vidéo

Pour Nicole Belloubet, Gérald Darmanin doit rester au gouvernement

Sur LCI lundi soir, le chef du groupe LR à l'Assemblée nationale Christian Jacob a également estimé que c'était à "Gérald Darmanin en son âme et conscience avec le président de la République de décider s'il continue ses fonctions ou pas". 

En vidéo

Christian Jacob sur Gérald Darmanin : "La décision de démission d’un ministre revient au ministre et au président de la République qui l’a nommé"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter