Accusé d'avoir tenu des propos sexistes à l'égard de Rihanna, Christophe Castaner regrette des "propos maladroits"

Accusé d'avoir tenu des propos sexistes à l'égard de Rihanna, Christophe Castaner regrette des "propos maladroits"

RÉACTION - Accusé d'avoir tenu des propos sexistes sur la chanteuse Rihanna dans une interview, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a fait son mea culpa auprès de LCI, regrettant des "propos maladroits".

"Objectivement, ce n'étaient pas les propos les plus avisés." Accusé d'avoir tenu des propos sexistes sur la chanteuse Rihanna dans une interview à Konbini publiée mercredi, Christophe Castaner est revenu sur la polémique auprès de LCI. "Ce sont des propos que je regrette, confie-t-il. Mea culpa d'avoir laisser penser cela car cela n'est ni ma culture, ni ma façon d'être".

Dans la vidéo, qui dure plusieurs minutes, le journaliste lui demande, entre autres, s'il n'est "pas trop jaloux de la relation Macron/Rihanna". Réponse du principal intéressé : "Je n’ai pas pu rencontrer Rihanna. Finalement j’aurais été un peu déçu, sa tenue était peut-être un poil trop ample" (l'extrait est à retrouver à 3'00 dans la vidéo ci-dessous).

Lire aussi

En vidéo

Castaner repond sur la polemique rihanna

C'est ma responsabilité de faire attention à mes propos- Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement

"C'est ma responsabilité de faire attention à mes propos, mais il faut remettre ça dans le contexte. C'était dit sur le ton de l'humour", ajoute le porte-parole du gouvernement. Lequel rappelle que la question était de savoir s'il était jaloux de la relation entre Rihanna et Emmanuel Macron. "Je suis resté sur ce registre-là, le registre amoureux", assure-t-il. Et de reconnaitre une nouvelle fois : "Ce nétaient pas les mots les plus avisés".

En vidéo

"J'ai été très inspirée et impressionnée par son leadership", dit Rihanna après sa rencontre avec Emmanuel Macron

Sur Twitter en tout cas, ses propos de mercredi n'étaient pas passés inaperçus. Paprika écrivait ainsi : "Bonjour @CCastaner : ça va bien votre sexisme crasseux ? Rihanna n'est pas un objet sexuel à votre disposition, merci bien". La journaliste Nadia Daam écrivait de son côté en citant la vidéo : "LA BEAUF NATION". "Quelle remarque machiste. Quel ringard", lâchait de son côté l'actrice Aure Atika.

Rihanna avait été reçue il y a une semaine à l'Elysée par Emmanuel Macron pour lui demander de financer le Partenariat mondial pour l'éducation, un fonds humanitaire dont elle est l'ambassadrice. "J'ai eu une rencontre absolument incroyable avec le Président et la Première dame, ils ont été incroyablement accueillants avec nous", s'était alors réjouie la chanteuse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Grève des enseignants : la manifestation prévue jeudi à Paris ne sera "pas empêchée"

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.