Dans la tourmente, Françoise Nyssen exclut toute démission

Dans la tourmente, Françoise Nyssen exclut toute démission

DÉFENSE - Interrogée par Le Journal du Dimanche, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen a indiqué n’avoir jamais pensé à démissionner, alors qu’une enquête préliminaire a été ouverte visant la société d’édition Actes Sud, qu’elle dirigeait, avec son mari, avant son entrée au gouvernement.

"Je n'ai pas songé à démissionner." Fragilisée depuis la semaine dernière par des révélations du Canard Enchaîné qui ont pris un tour judiciaire, Françoise Nyssen tient à mettre les points sur les i. Interrogée par le Journal du Dimanche, la ministre de la Culture balaie d’un revers de main la polémique qui entoure la maison d’édition Actes Sud, qu’elle dirigeait avec son mari avant son entrée au gouvernement. 

Lire aussi

Selon le quotidien satirique, Actes Sud aurait procédé à un agrandissement de ses locaux parisiens sans les autorisations nécessaires en 1997 et à partir de 2012. Face à ces révélations, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur la légalité de ces travaux. Et ce, alors qu’en juin dernier, le Canard, toujours lui, mettait au jour une affaire similaire concernant les locaux arlésiens de la société d’édition.

Edouard Philippe : "Rien ne sera bloqué"

"L'enquête ne vise pas Françoise Nyssen ministre de la Culture, elle vise une société, Actes Sud", se défend la locataire de la rue de Valois, toujours dans les colonnes du JDD, prenant soin de préciser qu’elle avait reçu "le soutien immédiat" du président de la République et du Premier ministre.

A ce sujet, et toujours dans le JDD, Edouard Philippe a indiqué avoir "redit (s)on soutien et les règles s'agissant de l'appartenance au gouvernement” à sa ministre, ajoutant toutefois que "rien ne sera bloqué". "Vouloir l'exemplarité, c'est garantir que la justice puisse être saisie s'il y a lieu", a encore ajouté le locataire de Matignon.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter