Adieu à Matignon : Edouard Philippe n'a pas choisi ses boutons de manchette au hasard

Adieu à Matignon : Edouard Philippe n'a pas choisi ses boutons de manchette au hasard

SENS DU DÉTAIL - Quelques heures avant de passer le pouvoir à Jean Castex, le désormais ex-Premier ministre a remercié son équipé de Matignon et a été photographié avec des boutons de manchettes en forme... de tongs roses. Ce n'est pas la première fois qu'il adresse un tel clin d’œil.

Il a rendu sa démission il y a quelques heures, mais Edouard Philippe semble déjà prêt pour les vacances. Alors qu'il disait au revoir à son équipe de Matignon ce vendredi, il a été photographié par Thierry Solère, député LREM de Boulogne-Billancourt. Le député a immortalisé la scène et l'a postée sur Twitter. 

On y voit Edouard Philippe décontracté et sourire aux lèvres. Mais à y regarder de plus près, on aperçoit un détail plus que significatif : des boutons de manchette en forme... de tongs roses.

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

Ce n'est pas la première fois qu'Edouard Philippe fait passer ainsi des messages. On se souvient qu'il arborait une paire de boutons de manchettes aux couleurs du drapeau français pour son premier journal télévisé sur TF1. On l'avait aussi vu en porter en forme d'extincteurs fin 2017 lorsqu'il était venu à l'Assemblée nationale pour éteindre la polémique suscitée par son voyage entre Tokyo et Paris à bord d'un avion privé, ou encore d'autres affichant la célèbre phrase du film Star Wars : "May the forth be with you" (que la force soit avec toi). 

Edouard Philippe s’apprête désormais à retourner au Havre où il a été élu maire à presque 60 % des voix. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter