Benalla a-t-il cherché à fabriquer un brassard "police" avant les violences du 1er-Mai ?

Politique

Toute L'info sur

Benalla, l'affaire sans fin

CONTREFAÇON ? - Sur les images le montrant en train d’appréhender avec violence des manifestants place de la Contrescarpe le 1er mai 2018, Alexandre Benalla portait un brassard "Police". Or, selon un récent rapport d’expertise, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron à l’Élysée aurait effectué des recherches sur Internet au sujet de la confection d’un brassard quelques jours avant les manifestations.

Il y a un an éclatait l’affaire Benalla alors que la France baignait dans l’euphorie du nouveau titre mondial de l’équipe de France de football. Depuis les investigations vont bon train pour faire toute la lumière, notamment, sur les événements du 1er mai 2018. Ce jour-là, l’ex-collaborateur du président à l’Élysée s’était distingué en procédant à des interpellations musclées contre des manifestants place de la Contrescarpe, à Paris. A cette occasion, il avait utilisé du matériel appartenant à la police alors que lui-même n’en faisait pas partie.

Actuellement mis en examen, entre autres, pour "port prohibé et sans droit d'insignes réglementées par l'autorité publique", Alexandre Benalla arborait notamment un brassard "police", brassard dont l’origine n’a pu être établie jusqu’à présent par les enquêteurs. Selon Le Parisien, un rapport d’expertise daté du 24 juin dernier et effectué à la suite de recherches menées dans le disque dur de l’ordinateur professionnel de Benalla indique que l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron a, le 24 avril 2018, consulté Internet avec des requêtes telles que "création de brassard" ou "fabrication de brassard personnalisé". D’où la question qui en découle : A-t-il cherché à fabriquer un brassard "police" avant les violences du 1er-Mai ?

Je ne l'ai pas sorti de mon bureau. Il (le brassard, ndlr) était dans le sac- Alexandre Benalla le 5 octobre 2018 sur procès-verbal

Sur ce sujet, Alexandre Benalla avait déjà donné une explication en indiquant que le brassard qu’il portait ce fameux 1er mai était dans un sac remis par un officier de liaison de l'Élysée avant les manifestations. Un officier de liaison qui a pour sa part déjà indiqué que le sac contenait en effet des équipements de protection de police, mais pas de brassard.  "Je ne l'ai pas sorti de mon bureau, a notamment déclaré Benalla le 5 octobre 2018 sur procès-verbal. Il était dans le sac. Je n'ai pas de brassard de police en ma possession."

Lire aussi

Suite à ce nouveau rapport d’expertise, le clan d’Alexandre Benalla réfute toute idée de confection d’un brassard "police". Toujours selon Le Parisien, son avocate, Me Jacqueline Laffont, soutient que ces recherches sur Internet se justifieraient par le souhait d’Alexandre Benalla de confectionner des brassards pour la présidence de la République dans le but d’identifier certains membres de l’Élysée. Dans le même esprit, il avait d’ailleurs déjà fait fabriquer des cartes professionnelles et des pin’s de la présidence.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter