Affaire Benalla : le Sénat rendra son rapport d'enquête ce mercredi

Affaire Benalla : le Sénat rendra son rapport d'enquête ce mercredi
Politique
SÉNAT - Les auditions concernant l'affaire Benalla terminées, le Sénat présentera son rapport ce mercredi 20 février, au cours d'une conférence de presse. L'Institution devrait annoncer par la même occasion, si Alexandre Benalla sera poursuivi pour parjure.

Un début d'épilogue ? Les auditions des différents protagonistes dans l'Affaire Benalla terminées, il faut désormais rendre ses conclusions. Le Sénat présentera son rapport d'enquête de la commission des lois concernant Alexandre Benalla, ce mercredi 20 février. 


Ce très attendu rapport d'enquête au sujet de l'ex-collaborateur du président Emmanuel Macron sera présenté à la presse par les deux co-rapporteurs Jean-Pierre Sueur (PS) et Muriel Jourda (LR), a précisé la commission des Lois. Les sénateurs devraient également annoncer s'ils décident de poursuivre l'ancien chargé de mission de l'Elysée, notamment pour parjure. 

Ne pas interférer avec la justice

"Qu'il y ait eu parjure, c'est une évidence", avait affirmé jeudi le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau. L'association anticorruption Anticor avait déjà écrit à Philippe Bas, le président de la Commission des Lois (LR) en novembre, pointant des "faux témoignages" de plusieurs personnes entendues. "Nous prendrons s'il y a lieu des décisions vis-à-vis de l'autorité judiciaire", s'est borné jusqu'ici à déclarer M. Bas. "Pour nous, l'essentiel c'est d'abord de faire la vérité sur le fonctionnement de l'Etat dans cette affaire", avait également affirmé le sénateur. La commission des Lois n'est en effet pas un tribunal et ne doit pas interférer avec la justice, en raison du principe de séparation des pouvoirs.


La mission de la commission est en effet de relever les éventuels dysfonctionnement et d'émettre "des recommandations" pour que les "défaillances dans le fonctionnement de l'État" qui ont pu apparaître "ne se reproduisent pas". Pourtant, prévient un fin connaisseur du Palais du Luxembourg, cité par l'AFP, le rapport de la commission "ne sera pas un robinet d'eau tiède". Jean-Pierre Sueur estimait quant à lui il y a quelques jours que "les Français se sont déjà fait une opinion".

Plusieurs affaires Benalla

Alexandre Benalla, ex-chargé de mission de l'Elysée, avait été licencié en juillet dernier après avoir été identifié sur des vidéos en train d'interpeller violemment des manifestants à Paris le 1er mai. La tempête politique déclenchée avait conduit à la création, le 19 juillet, d'une commission d'enquête au sein de la commission des Lois de l'Assemblée. 


L'affaire avait pris une nouvelle tournure en décembre dernier lorsque La lettre du Continent, puis Le Monde, révèlent un voyage d'affaires d'Alexandre Benalla avec ses passeports diplomatiques au début du mois au Tchad. Il y a notamment rencontré le président Idriss Déby, trois semaines avant une visite d'Emmanuel Macron à N'Djamena. L’Élysée dit avoir été informé de ce voyage a posteriori.


L'ancien chargé de mission à l'Elysée Alexandre Benalla et l'ancien responsable de la sécurité de La République en Marche, Vincent Crase, ont été entendus mardi par les juges d'instruction. A l'issue des auditions, le juge des libertés et de la détention a décidé de les placer en détention provisoire suite à la violation de leur contrôle judiciaire.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Benalla, l'affaire sans fin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter