Affaire Benalla : Emmanuel Macron peut-il être auditionné ?

Affaire Benalla : Emmanuel Macron peut-il être auditionné ?

L'OEIL - Après avoir réclamé la démission du ministre de l'Intérieur, la gauche de la gauche souhaite maintenant auditionné Emmanuel Macron dans le cadre de l'affaire Benalla.

Hier, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb est passé devant une commission d'enquête parlementaire en marge de l'affaire Benalla. A présent, l'opposition réclame qu'Emmanuel Macron, lui aussi, soit auditionné. Bien qu'on y voit une stratégie politique de pression permanente, la requête semble pertinente. Et encore une fois, le sujet divise. La présidente de la commission des Lois en charge de cette commission, par exemple, y est contre. Notons que celle-ci est toutefois une députée En marche. Qu'en dit alors la Constitution ? Selon l'article 67, le président de la République ne peut, durant son mandat, être poursuivi ni convoqué par un juge. Toutefois, il est possible de l'interroger ou de simplement lui poser des questions au Parlement.

Ce mardi 24 juillet, Cyril Adriaens-Allemand, dans sa chronique "L’œil", nous parle du débat sur l'audition d'Emmanuel Macron dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Benalla. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 24/07/2018 présentée par Adrien Borne sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Adrien Borne vous présente la Matinale entouré de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter