Affaire Bygmalion : désordre à l’UMP

Affaire Bygmalion : désordre à l’UMP
Politique

Selon le quotidien Libération, l'UMP a réglé pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 près de 20 millions d'euros à une filiale de Bygmalion, agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé. Le journal assure également que certains des événements généreusement rétribués semblent fictifs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent