Affaire Bygmalion : désordre à l’UMP

Politique
DirectLCI
Selon le quotidien Libération, l'UMP a réglé pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 près de 20 millions d'euros à une filiale de Bygmalion, agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé. Le journal assure également que certains des événements généreusement rétribués semblent fictifs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter