Affaire Bygmalion : la journée du coup de tonnerre à l'UMP

Politique
DirectLCI
Maître Maisonneuve, avocat la société Bygmalion, a reconnu lundi après-midi l'existence de "fausses factures" réalisées à la demande de l'UMP afin de dissimuler des dépenses de campagne du candidat Nicolas Sarkozy. 11 millions d'euros sont mis en cause. Un peu plus tard, au bord des larmes, l'ancien directeur adjoint de campagne de ce dernier a reconnu que le parti avait bien pris en charge des dépenses du candidat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter