Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy commente son renvoi en correctionnel

Lundi 5 septembre, Nicolas Sarkozy s'était refusé à commenter la décision du parquet de Paris de demander son renvoi en correctionnel pour financement illégal de campagne électorale. Ce mardi, la candidat à la primaire de la droite a profité d'une réunion publique à Poissy dans les Yvelines pour en parler. "Aucune polémique, aucune manœuvre, aucune manipulation, aussi honteuse soit elle, ne me détournera d'un centimètre de ma volonté absolu de construire avec vous une alternance forte", a déclaré l'ancien chef de l'État.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter