Affaire Ferrand : le chef de file des députés En Marche a été entendu par la police

Affaire Ferrand : le chef de file des députés En Marche a été entendu par la police
Politique

AFFAIRE - Richard Ferrand, président du groupe La République en Marche à l'Assemblée, a été entendu sept heures jeudi à Rennes dans les locaux de la police judiciaire. Une audition dans le cadre des soupçons de favoritisme lors d'une tractation immobilière alors qu'il était directeur général des Mutuelles de Bretagne.

Le député REM Richard Ferrand a été entendu jeudi à Rennes par la police judiciaire dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet de Brest le 1er juin, a appris LCI de source judiciaire, confirmant une information du Télégramme

Selon le quotidien breton, Richard Ferrand a été entendu de 14H00 à 21H00 à l'hôtel de police de Rennes au sujet des "conditions d'acquisition et de location du local des Mutuelles de Bretagne par sa compagne en 2011, et de la mission de conseil qui lui a été confiée après son départ des Mutuelles en 2012, quand il a été élu député".

En vidéo

Affaire des Mutuelles de Bretagne : que reproche-t-on à Richard Ferrand ?

Toute l'info sur

L’affaire Richard Ferrand

L'enquête vise à faire la lumière sur les soupçons de favoritisme révélés en mai dernier par le Canard Enchaîné. Les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était alors le directeur général, avaient en effet choisi en 2011 de louer des locaux commerciaux à une société immobilière détenue par sa compagne. Si le parquet national financier ne s'était pas estimé compétent pour se saisir de l'affaire, une enquête préliminaire a été ouverte par  le parquet de Brest le 1er juin "après analyse des éléments complémentaires susceptibles de mettre en cause" l'actuel député REM.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent