Affaire Guéant : "Je pense qu'il était prêt à beaucoup de choses pour gagner"

DirectLCI
Le Monde assure ce mardi que le renseignement extérieur français a scruté en 2012 les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère lors des législatives dans les Hauts-de-Seine. L'homme était à l'époque le dissident UMP opposé à Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Valérie Lecasble, ancienne habitante de Boulogne-Billancourt, se souvient du climat "extrêmement désagréable" des élections à la suite du "parachutage de Claude Guéant" qui était sûre de gagner.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter