Affaire Guéant : "Je pense qu'il était prêt à beaucoup de choses pour gagner"

Affaire Guéant : "Je pense qu'il était prêt à beaucoup de choses pour gagner"
Politique

Le Monde assure ce mardi que le renseignement extérieur français a scruté en 2012 les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère lors des législatives dans les Hauts-de-Seine. L'homme était à l'époque le dissident UMP opposé à Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Valérie Lecasble, ancienne habitante de Boulogne-Billancourt, se souvient du climat "extrêmement désagréable" des élections à la suite du "parachutage de Claude Guéant" qui était sûre de gagner.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent