Agacé par les déclarations de Nicolas Sarkozy, François Fillon lui écrit une lettre

Politique

MISE AU POINT - Excédé par les différentes sorties de Nicolas Sarkozy concernant l'élection à la présidence de l'UMP en 2012, François Fillon lui a écrit une "lettre personnelle".

Visiblement, François Fillon n'a que peu apprécié les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy. Le 22 octobre dernier, lors d'un meeting à Toulon, l'ex-président de la République avait en effet rappelé la guerre qui avait opposé son ancien Premier ministre à Jean-François Copé lors de l'élection à la présidence de l'UMP en 2012 (sans toutefois citer les deux hommes). Un épisode, dont il s'était dit "consterné", fustigeant "l'image épouvantable et ridicule de la division qui a été donnée depuis deux ans et demi".

"C’est l’honneur de l’UMP d’assumer la vérité"

Une sortie qui n'a pas vraiment plu à l'ancien Premier ministre, qui n'a pas manqué de le faire savoir à Nicolas Sarkozy dans une lettre personnelle, comme l'a révélé l'Opinion. François Fillon, qui a toujours considéré que Jean-François Copé lui avait "volé" sa victoire, a ainsi livré son opinion sur la situation du parti : "La crise morale traversée par l’UMP ces deux dernières années ne peut être présentée comme une guerre des chefs et un mauvais feuilleton". Il ajoute par ailleurs que "c’est l’honneur de l’UMP d’assumer la vérité. L’avenir du mouvement tient précisément à sa capacité à se juger avec lucidité et honnêteté".

Si Nicolas Sarkozy, qui a depuis confirmé sa bonne entente et son désir de s'associer avec François Fillon, ne s'est pour l'heure pas exprimé sur cette fameuse lettre, celle-ci ne semble pas vraiment aller dans le sens de leur rencontre du 2 octobre dernier à Paris, dans laquelle ils auraient passé un "pacte de non-agression".

EN SAVOIR + >> Notre dossier sur les élections à l'UMP

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter