Air France : Manuel Valls refuse l'expression du mot "chienlit" employée par Nicolas Sarkozy

Air France : Manuel Valls refuse l'expression du mot "chienlit" employée par Nicolas Sarkozy

Devant les députés, Manuel Valls a réagi à l'utilisation du mot "chienlit" par Nicolas Sarkozy à propos des incidents à Air France. "Ce mot chienlit" est un "mot dangereux", a affirmé le Premier Ministre. "Vous voulez abattre ces corps intermédiaires, remettre en cause les syndicats ", a accusé Manuel Valls.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Même les enfants meurent maintenant" : le variant sud-africain du Covid incontrôlable dans le pays

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer ce soir sur LCI

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin Moderna efficace contre les variants anglais et sud-africain

Retraite en Tunisie : La vie de château

Lire et commenter