Alain Duhamel : "la mobilisation du 17 novembre est un mouvement spontané et populaire"

Politique
DirectLCI
Le mouvement des "gilets jaunes" est prévu le 17 novembre en signe de protestation contre la hausse des prix du carburant. Emmanuel Macron dénonce une démagogie des partis qui la soutiennent.

La plupart des Français estiment justifié l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel. Pour Alain Duhamel, éditorialiste politique, il est très rare qu'une mobilisation d'une telle envergure n'ait pas été encadrée par des partis ou des associations. A lui de préciser que "ce n'est pas du tout un mécontentement instrumentalisé" et qu'il "peut être menaçant pour le gouvernement".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Audrey & Co

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter