Ambiance électrique à l’Assemblée : les libertés publiques au cœur des tensions

DirectLCI
L'attentat perpétré à Nice le 14 juillet dernier divise la classe politique, la question des libertés publiques étant au coeur des tensions. Alors que le FN réclame un changement radical de notre législation, la droite républicaine est divisée sur cette question tandis que Manuel Valls refuse de restreindre les libertés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter