Amende pour défaut de permis : Taubira prête à faire marche arrière

DirectLCI
Face au déluge de critiques suscité par son projet de loi supprimant le délit de conduite sans permis ou sans assurance, la ministre de la Justice s'est dit prête à réviser sa position "si la société ne l'accepte pas".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter