Baisse des aides au logement : dénonçant un "système pervers", Jacques Mézard promet une réforme à l'automne

Politique

Toute L'info sur

La présidence Macron

LOGEMENT - Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a promis ce mardi une "réforme globale des aides personnelles au logement" à l'automne, jugeant nécessaires des "réformes structurelles" pour mettre fin à un "système pervers" responsable selon lui d'une inflation des loyers.

Alors que la polémique sur la baisse de 5 euros par mois des aides au logement (APL, ALF et ALS) bat son plein, le gouvernement a annoncé mardi matin une "réforme globale" de ce système, par la voix du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.

"Nous devons engager une réforme globale des aides personnelles au logement", a déclaré ce dernier sur RTL. Il a expliqué que le montant annuel des seules APL était de 19 milliards d'euros, et de 30 milliards pour l'ensemble des aides au logement.

En vidéo

Baisse des APL : l’ancien secrétaire d’Etat au budget dénonce un mensonge du gouvernement

Lire aussi

Quand on met un euro de plus sur l'APL, ça fait 78 centimes de hausse des loyers- Jacques Mézard

"C'est comme un camion fou, un paquebot ivre [...] Nous sommes avec des montants qu'il faut arriver à maîtriser mais surtout avec des réformes structurelles à mettre en place", a-t-il dit. Jacques Mézard a justifié cette décision également par le fait que, selon lui, les APL créaient un "système pervers" dont il faut sortir. "Quand on met un euro de plus sur l'APL, ça fait 78 centimes de hausse des loyers", a-t-il mis en avant, en référence à une étude publiée par l'Insee.

Interrogé pour savoir si cette baisse s'appliquerait au-delà des trois derniers mois de l'année 2017, le ministre n'a pas clairement répondu : "En l'état, nous sommes sur le budget 2017, ce budget, il faut le boucler". Le ministre a également ajouté : "Nous devons engager une réforme globale des aides personnelles au logement."

Voir aussi

Cette réforme des APL prendra sa place dans le cadre d'une loi logement, dont le projet sera présenté à l'automne, a-t-il dit. "Je crois qu'il faut avoir une vision globale de la politique du logement", a affirmé le ministre. D'un montant environnant 18 à 19 milliards d'euros, les aides au logement en France bénéficient à environ 6,5 millions de personnes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter