Apologie du terrorisme à l'école : "Aucun acte ne sera traité à la légère" déclare Vallaud-Belkacem

Politique

En séance à l'Assemblée nationale, ce mercredi, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem a réagi aux actes d'apologie du terrorisme recensés dans plusieurs écoles de France, au lendemain des attaques contre Paris. Cette dernière a affirmé qu'on "ne pouvait pas laisser passer ça", avant d'ajouter qu'aucun "acte ne sera traité à la légère".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter