Après sa vie politique, Jérôme Lavrilleux veut ouvrir des gîtes dans le Périgord

RECONVERSION – Selon nos informations, Jérôme Lavrilleux, ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy et impliqué dans le scandale Bygmalion, a entamé des travaux dans le Périgord pour rénover un corps de ferme et en faire des gîtes.

Jérôme Lavrilleux prépare sa reconversion. L’ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 vit loin des lumières de la capitale. Exclu du parti au début de l’affaire Bygmalion, il se repose au calme dans le Périgord. "Etre au calme, tranquille", c’est ce que Jérôme Lavrilleux est venu rechercher en Dordogne, explique l’intéressé à Sud-Ouest.


"Quand j'étais adolescent, je rêvais de faire de la politique et de l'hôtellerie. En réalité, je cherchais une propriété avant même que n'arrive l'histoire Bygmalion. Je pensais au Périgord que j’aime beaucoup et où j’étais venu souvent en touriste", ajoute-t-il auprès du journal.

Selon nos informations, l’ancien bras droit de Jean-François Copé a passé l’été dans le Périgord à rénover un corps de ferme. Il espère en faire quatre gîtes qu’il gèrera à l’issue de son mandat d’eurodéputé, le dernier qu’il détient. Il a réalisé une partie des travaux avec son père durant l’été. Deux autres années seraient nécessaires pour finir la restauration. Les gîtes devraient compter des spas et une piscine sur un site de plusieurs hectares de forêts. L’ancien politique envisage ensuite de s’installer dans la région et entamer sa reconversion.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Bygmalion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter