Arnaud Montebourg se relance dans le privé et va produire... du miel "made in France"

Arnaud Montebourg se relance dans le privé et va produire... du miel "made in France"
Politique

POLITIQUE - L'ancien ministre, en retrait depuis sa lourde défaire à la primaire de la gauche, se relance dans le privé avec un projet d'exploitation de miel, rapporte "Le Figaro". Et ce n'est pas la première fois que chantre du "made in France" se lance dans l'entrepreneuriat depuis son éviction du gouvernement, en août 2014

Après sa cuisante défaite à la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg s'est retiré de la vie politique pour se concentrer à ses projets personnels dans le privé, comme il l'avait fait il y a deux ans lorsqu'il était devenu vice-président du comité stratégique du groupe Habitat, après avoir claqué la porte du gouvernement à l'été 2014. L’ancien ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique sous François Hollande, travaille aujourd’hui à la création de sa propre société de production et d'exploitation de miel, dans son fief de Saône-et-Loire, rapporte mardi Le Figaro.

En vidéo

Arnaud Montebourg, le trublion du gouvernement

"Il bosse sur ce projet depuis six mois, il y est très attaché, s'il le fait, c'est par passion. En même temps, il continue à investir dans plusieurs projets de start-up, notamment dans l'agroalimentaire, avec son fonds d'investissement", confie l'un de ses fidèles, cité par le quotidien. "Montebourg n'a plus de mandat politique, il va vivre du privé. Ce projet personnel dans le miel lui tient vraiment à cœur", confie un autre proche au Figaro.

On n'est jamais mort en politique...

Raccrocher définitivement de la politique ? Arnaud Montebourg a dû y penser. La défaite électorale y incite, le changement d’époque politique y pousse. On n'est jamais mort en politique. Et après tout, Chirac comme Mitterrand s’y sont pris à trois fois chacun pour accéder à l’Elysée. En tout cas, il n’a pas fermé la porte de manière définitive à la politique. "Ses équipes restent en place pour continuer à faire vivre ses idées. Le courant Montebourg ne va pas mourir", prophétise encore une de ses soutiens au Figaro. Avant peut-être une prochaine tentative de retour aux affaires publiques ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent