Arnaud Montebourg victime d'un accident de voiture impressionnant mais sans gravité

Arnaud Montebourg victime d'un accident de voiture impressionnant mais sans gravité
Politique

EMBARDÉE - La voiture de l'ancien ministre de l'Economie s'est renversée sur l'autoroute ce vendredi matin. Si l'accident est impressionnant, Arnaud Montebourg et son collaborateur s'en sortent "avec quelques égratignures".

Arnaud Montebourg a été victime d'un accident de voiture ce vendredi 13 avril, alors qu'il se rendait à Bayonne. L'ancien ministre empruntait l'A63 quand son véhicule "a percuté le séparateur de voies en béton" au niveau de la commune de Gradignan, près de Bordeaux, rapporte nos confrères de Sud-Ouest. Toujours selon le quotidien local, c'est un camion espagnol qui serait en cause : son chauffeur se serait rabattu au dernier moment à l'approche d'une zone de travaux.

Arnaud Montebourg ne conduisait pas le véhicule mais était assis sur le siège passager. Il a pu s'extraire de l'habitacle en passant par la fenêtre. Une "cascade" qui a été immortalisée par un photographe, le cliché ayant ensuite rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Arnaud Montebourg et son collaborateur "s’en sortent avec quelques égratignures. Le voyage apicole dans les Landes a repris son cours normal.🐝" a tenu a rassurer sur Twitter Willy Bourgeois, conseiller régional délégué à l'Économie Numérique en Bourgogne-Franche-Comté. 

Lire aussi

En vidéo

ARCHIVES - Arnaud Montebourg veut relancer le miel et les amandes "made in France"

Selon Sud-Ouest, des policiers de la CRS autoroutière ont été dépêchés sur les lieux et "un constat amiable devait être rédigé entre les parties en cause."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : 257 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent