"Assassinat" de Rémi Fraisse : "Ce mot m'a coulé de la bouche", assure Mélenchon

"Assassinat" de Rémi Fraisse : "Ce mot m'a coulé de la bouche", assure Mélenchon

NO REGRETS - Jean-Luc Mélenchon est revenu, sur RMC ce vendredi 9 juin, sur sa mise en cause de Bernard Cazeneuve dans "l'assassinat" de Rémi Fraisse. Il invoque une expression qui lui "a coulé de la bouche", mais ne formule pas d'excuses.

La phrase avait sorti Bernard Cazeneuve de ses gonds. Lors d'une réunion publique à Marseille, Jean-Luc Mélenchon avait présenté l'ex-ministre de l'intérieur comme "le gars qui s'est occupé de l'assassinat de Rémi Fraisse". Le candidat de la France Insoumise est revenu sur cet épisode, ce vendredi, sur RMC : 

"La vérité, c'est que ce mot m'a coulé de la bouche au onzième discours dans un discours de trois quart d'heure", explique-t-il à Jean-Jacques Bourdin, qui lui demande : "Mais finalement, vous ne regrettez pas de l'avoir prononcé ?" "Non", lui répond Jean-Luc Mélenchon. Avant de revenir sur ses propos : "Sur le moment si, je me disais 'ça va encore faire une histoire, on a à parler d'autre chose', et puis aussitôt mes amis du grand sud-ouest m'ont appelé et m'ont dit 'surtout tiens bon' parce qu'enfin on a un procès pour avoir l'occasion de savoir ce qu'il s'est passé vraiment cette nuit-là. Compte-tenu des enquêtes qu'ont menées des journaux comme Mediapart ou surtout Reporterre.fr qui est un site extraordinaire, qui a mené une enquête d'une profondeur inouïe, on voit que le coupable, en aucun cas ne sera le gendarme. C'est un hasard que ce soit lui qui a tiré la grenade offensive. Ce qui n'est pas un hasard, c'est ceux qui ont donné les ordres d'en tirer autant, dans le tas, en pleine nuit."

Toute l'info sur

Elections législatives 2017

Lire aussi

Bernard Cazeneuve a déposé une plainte

Jean-Luc Mélenchon, s'il concède une phrase prononcée à chaud, n'a pas présenté d'excuse pour autant. C'est ce qu'attendait de lui Bernard Cazeneuve, qui, face à un premier refus du candidat aux législatives de retirer ses propos, a décidé de porter plainte pour "diffamation" le 6 juin dernier. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid : 25.111 personnes hospitalisées, 326 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter